Colloque

Colloque

Colloque international : Voyage au centre de la machine cinéma

Le colloque international Voyage au centre de la Machine Cinéma permet de déployer les enjeux à la fois historiques, techniques et esthétiques propres à l’exposition De Méliès à la 3D : la Machine Cinéma. En écho à son exposition d’automne, la Cinémathèque française, en partenariat avec Technès, accueille cinéastes, directeurs de la photographie, monteurs et historiens de pays différents (Canada, États-Unis, Suisse, Belgique et France).

De nombreux membres du GRAFICS ainsi que des étudiants dirigés par les membres réguliers du GRAFICS prendront part au colloque international.

Les interventions, dialogues et projections du colloque s’articulent autour de trois axes principaux : resituer l’avènement de la « machine » cinéma ; étudier les liens entre technique et esthétique ; penser le cinéma à l’aune des bouleversements technologiques actuels.

Chaque journée est prolongée par la projection, le soir, d’un film emblématique de l’œuvre d’un des invités d’honneur du colloque. Par son caractère novateur et collaboratif, cette manifestation contribue à la recherche en études cinématographiques.

Au programme:
Jeudi 1er décembre:  Naissance de la machine cinéma 
9h30-10h00 : Mot de bienvenue
10h00-11h00 : Conférence de Douglas Trumbull
11h00-11h15 : Questions du public
11h15-12h00 : La stabilité et autres mythes du cinéma. Intervention de William Uricchio (MIT)
12h00-12h15 : Questions du public
12h15-12h45 : Interlude filmique par Jean-Pierre Verscheure
14h30-15h00 : Phototélégraphie, télévision, cinématographe sonore : une histoire hétérogène de l’avènement du parlant. Intervention d’Anne-Katrin Weber (université de Lausanne)
15h00-15h30 : Les films de sable de Nag et Gisèle Ansorge. Intervention de Chloé Hofmann (université de Lausanne)
15h30-16h15 : Les techniques d’animation. Dialogue entre Franck Dion (réalisateur, illustrateur) et Marcel Jean (Cinémathèque québécoise)
16h15-16h30 : Questions du public
16h30-17h15 : Cinema technology. Intervention de Lenny Lipton (réalisateur et inventeur)
17h15-17h30 : Questions du public
17h30-18h30 : Les collections techniques. Table ronde avec Marie-Sophie Corcy (CNAM), Béatrice de Pastre (CNC), Corine Faugeron (Gaumont) et Sophie Seydoux (Pathé), animée par Laurent Mannoni


20h30: Projection 35 mm de Brainstorm (Douglas Trumbull, 1981), précédée d’un dialogue entre Douglas Trumbull et Gregory Wallet (université Rennes 2)
 Vendredi 2 décembre:  Puissances de la machine cinéma 

9h30-10h00 : Les machines Aäton : histoire technique d’une production française (1971-2013). Intervention d’Alexia de Mari (université Paris 3) et Fabien Le Tinnier (université Rennes 2 / université de Lausanne)
10h00-10h30 : Godard, les machines et la création-cinéma. Intervention d’Alain Bergala (La Fémis)
10h30-11h15 : L’évolution des techniques de prise de son. Table ronde avec Jean-Pierre Laforce (mixeur), Erwan Kerzanet (ingénieur du son), animée par Gilles Mouëllic (université Rennes 2)
11h15-11h30 : Questions du public
11h30-12h30 : La post-production image d’un film. Table ronde avec Jean-Marie Dreujou (directeur de la photographie), Valérie Loiseleux (monteuse), Christian Lurin (Technicolor, directeur du pôle patrimoine), animée par Benoît Turquety (université de Lausanne)
14h00-14h30 : La Bolex H16 : une caméra paradoxale. Intervention de Nicolas Dulac (université de Montréal / université de Lausanne) et Vincent Sorrel (université de Lausanne)
14h30-15h00 : Le 16 mm quitte le foyer : la Ciné-Kodak Special. Intervention de Louis Pelletier (université de Montréal) et Solène Secq de Campos Velho (université de Montréal / université Lille 3)
15h00-15h30 : Les caméras numériques sont-elles révolutionnaires ? Intervention de Jean-Baptiste Massuet (université Rennes 2)
15h30-15h45 : Questions du public
15h45-16h00 : Projection d’un extrait de film de Nicolas Rey, Autrement la Molussie

16h00-17h00 : Autrement, le cinéma : techniques et expérimentation alternatives. Table ronde avec Nicolas Rey (cinéaste expérimental) et Enrico Camporesi (historien et critique), animée par André Habib (université de Montréal) et Eric Thouvenel (université Rennes 2)
17h00-17h15 : Questions du public
17h15-17h45 : Interlude filmique par Jean-Pierre Verscheure


20h30 : projection 70 de L’Étoffe des héros (Philip Kaufman, 1983) (salle Henri Langlois), précédée d’un dialogue entre Caleb Deschanel et Bernard Benoliel
Samedi 3 décembre:  Avenir(s) de la machine cinéma

10h00-11h00 : Dialogue avec Walter Murch, animé par André Gaudreault (université de Montréal)
11h00-11h15 : Questions du public
11h15-12h15 : Dialogue avec Caleb Deschanel, animé par Laurent Mannoni
12h15-12h30 : Questions du public
14h30-15h00 : Appareils charnels et corps mécaniques. Intervention de Richard Bégin (université de Montréal)
15h00-15h45 : Après le Cinémascope, le développement de Panavision. Intervention de David Kenig (Panavision)
15h45-16h00 : Questions du public
16h00-17h00 : Technique et industrie du cinéma aujourd’hui. Table ronde avec Baptiste Heynemann (CNC), Christophe Lacroix (Éclair), Jean-Yves Le Poulain (Angénieux), Yves Pupulin (Binocle, captation 3D), Raoul Rodriguez (Sublab Production), Pierre Zandrowicz (Okio Studio), animée par Laurent Mannoni
17h00-17h30 : Mot de clôture de Laurent Mannoni et interlude filmique par Jean-Pierre Verscheure


 

  • 20h30 : Projection 35 mm de Conversation secrète (Francis Ford Coppola, 1972), précédée d’un dialogue entre Walter Murch et Bernard Benoliel

 

Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme du colloque:

COLLOQUE VOYAGE AU CENTRE DE LA MACHINE CINÉMA

30 novembre au 3 décembre 2016

De nombreux membres du GRAFICS prendront part au colloque international intitulé Voyage au centre de la machine cinéma, organisé du 30 novembre au 3 décembre à Paris, par le partenariat international TECHNÈS et la Cinémathèque française.

Nouvelles

Nouvelles

Nomination de Thomas Carrier-Lafleur Étudiant-chercheur étoile, novembre 2016

Nomination de Thomas Carrier-Lafleur Étudiant-chercheur étoile, novembre 2016

Thomas Carrier-Lafleur, chercheur postdoctoral du GRAFICS (Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de la Faculté des arts et des sciencesUniversité de Montréal) est nommé Étudiant-chercheur étoile du mois de novembre 2016 par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

Sa publication L’œil cinématographique de Proust (Bibliothèque proustienne – Classiques Garnier, Paris) a été primée par le FRQSC. L’organisme salue l’originalité du sujet de Thomas Carrier-Lafleur qui, par l’exhaustivité de sa démarche, contribue grandement à l’avancement des connaissances dans les domaines des études littéraires et des études cinématographiques. Le FRQSC encense également la relecture historique inédite de l’intérêt de Proust pour des appareils cinématographiques et précinématographiques qui, grâce à la création d’un point de vue nouveau sur le monde, ont influencé  l’œil d’écrivain du chercheur du GRAFICS.

8 novembre 2016

La publication L’œil cinématographique de Proust du chercheur postdoctoral du GRAFICS, Thomas Carrier-Lafleur, vient d’être primée par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), ce qui lui a valu la nomination Étudiant-chercheur étoile pour le mois de novembre 2016.

 

 

Projection

Projection

Cycle « Le GRAFICS présente » : Las aventuras de Juan Quin Quin (Julio García Espinosa, 1967, 35 mm, VOSTF)

image003

 

Dans le cadre du cycle « Le GRAFICS présente », une projection du film Las aventuras de Juan Quin Quin (Julio García Espinosa, 1967, 35 mm, VOSTF), présentée par Rosanna Maule, membre régulière du GRAFICS et Associate Professor à la Mel Hoppenheim School of Cinema de Concordia University à Montréal, est organisée en collaboration avec la Cinémathèque québécoise.

Cette projection se veut un hommage au cinéaste Julio García Espinosa, décédé il y a quelques mois. Elle aura lieu lundi 17 octobre à 21h, à la salle de projection principale de la Cinémathèque québécoise.

Pour plus d’informations :

Site de la Cinémathèque québécoise

 

17 octobre 2016

Projection du film Las aventuras de Juan Quin Quin, en hommage au cinéaste Julio García Espinosa.

Nouvelle

Nouvelle

Nouveau laboratoire de recherche : CinéMédias

Labo CinéMédias
Depuis cet automne, un tout nouveau laboratoire, le Laboratoire CinéMédias, offre l’un des environnements de recherche les plus dynamiques et novateurs de la discipline aux étudiants et chercheurs de l’Université de Montréal.
La création de ce laboratoire a été rendue possible grâce à l’obtention, par le professeur André Gaudreault, de la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques ainsi qu’à une subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) avec ses partenaires du Gouvernement du Québec,  de l’Université de Montréal et de l’industrie.
La Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques a pour mission d’interroger le rôle de l’innovation technologique dans le développement des formes et pratiques cinématographiques, en s’attardant aux deux extrémités du continuum historique : l’avènement du cinéma et son évolution numérique récente. Il s’agit de la première chaire de recherche du Canada de niveau 1 (dite senior) à être attribuée dans le domaine des études cinématographiques.
Le Laboratoire met à disposition des chercheurs et des étudiants des installations modernes, dotées d’un matériel performant, leur permettant d’analyser le rôle de l’innovation technologique dans le développement des pratiques médiatiques.
Le professeur Gaudreault explique que « l’appui de la FCI permet de créer une infrastructure qui contribuera à former des chercheurs d’avant-garde en études cinématographiques et du personnel qualifié dans les domaines de la production vidéo et du traitement documentaire ».

« Les activités menées par notre corps professoral en recherche et en enseignement en cinéma et en jeu vidéo sont d’un dynamisme indéniable. L’appui des organismes subventionnaires envers le travail du professeur Gaudreault vient confirmer la vitalité des projets qui y sont menés », affirme la doyenne par intérim de la Faculté des arts et des sciences, Tania Saba.
Le laboratoire comprend :

– Plus de 2500 ouvrages de référence portant sur le cinéma et les médias, plus de 15 000 documents d’archives et plusieurs centaines de documents audiovisuels;

– Du matériel de tournage et de montage permettant de réaliser des entrevues avec des praticiens du cinéma et des démonstrations d’appareils anciens, de manière à conserver une mémoire du patrimoine industriel et de l’expertise technique précédant l’arrivée du numérique;

– Un numériseur professionnel, rapide et efficace, permettant aux étudiants et aux chercheurs de digitaliser avec précision une foule de documents en vue de recherches par reconnaissance de texte (OCR) dans tous les fichiers;

– Du matériel informatique à la fine pointe – ordinateurs performants, tablettes, téléviseurs, imprimantes, logiciels, etc.
Les étudiants ont déjà suivi une formation afin d’apprendre à utiliser un numériseur 3D portatif et à maîtriser les logiciels permettant d’effectuer, en postproduction, le traitement des images 3D.
De plus, une base de données d’envergure sera créée afin de réunir sous une même plateforme polyvalente, non seulement l’ensemble des résultats issus des travaux de la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques, mais aussi ceux issus des recherches menées par le partenariat international de recherche TECHNÈS et le Groupe de recherche sur l’avènement des institutions cinématographique et scénique (GRAFICS).

Source: Nouvelles du Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques

 

 

16 octobre 2016

Le Laboratoire CinéMédias réunit en son sein, les groupes de recherche GRAFICS, TECHNÈS, la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques (CRCCM) ainsi que l’Observatoire du cinéma au Québec (OCQ).

Nouvelles

Nouvelles

André Gaudreault nommé chevalier de l’Ordre des arts et des lettres de la République française

André Gaudreault nommé chevalier de l’Ordre des arts et des lettres de la République française

En hommage à sa contribution déterminante au rayonnement du patrimoine cinématographique, André Gaudreault a reçu les honneurs de la République française. 

 

Il a ainsi été nommé chevalier de l’Ordre des arts et des lettres. Une médaille qui vient saluer l’ensemble de sa carrière. 

6 octobre 2016

En hommage à sa contribution déterminante au rayonnement du patrimoine cinématographique, André Gaudreault a reçu les honneurs de la République française.

Colloque doctoral du GRAFICS

Colloque doctoral du GRAFICS

Cinéma et médias. Identités transitives

GRAFICS

 

 

Le colloque doctoral du GRAFICS est le rendez-vous annuel des étudiants dirigés par les membres réguliers du GRAFICS. Ce colloque a pour but de mobiliser les étudiants dirigés par les membres réguliers du GRAFICS et leur offrir la chance de présenter leurs recherches aux autres étudiants et membres du GRAFICS. Il est codirigé par Santiago Hidalgo, Rémy Besson et Philippe Theophanidis.

 

Cette année, la conférence d’ouverture sera présentée par Alanna Thain (McGill University) et un vaste choix de panels sera proposé.

PANEL « TECHNIQUE »

Nicolas Dulac (UdeM/Université de Lausanne), Le film d’observation et les identités marginales du cinéma

Solène Secq de Campos Velho (UdeM/Université Lille 3), De l’étalonneur au coloriste : un métier revalorisé par la technologie numérique

 PANEL « ESPACE »

Martin Bonnard (UQàM/Université Concordia/UdeM), Plateformes de visionnement en ligne et médiation technique

Philippe Bédard (UdeM), L’espace exo-centrique dans les médias d’images en mouvement

Justin Baillargeon (UdeM), Plaisir solitaire : (r)évolution spectatorielle de la réalité virtuelle

Odile Lanctôt (UdeM), Le cinéma exposé comme étape d’un processus de recherche artistique : le cas de l’exposition Frmawreok Famrewrok Frmaeowrk Fomarerwk

PANEL « REGARD »

Thomas Carrier-Lafleur (UdeM), Train, cinéma et archéologie des médias. Figures de l’imaginaire ferroviaire dans deux romans d’Émile Zola

Marina Merlo (UdeM), Une approche cinématographique du selfie : pistes et enjeux

Ayanna Dozier (McGill University), Making Sense of Non-Sense: Affect and Bodily Intensities in FKA twigs’ M3LL155x

Jean-Charles Ray (UdeM/Université Paris 3 – Sorbone Nouvelle), Géométries triangulaires: le désir mimétique dans The Neon Demon

PANEL « GENRE »

Charlotte Dronier (UdeM), Les adieux de l’étoile Aurélie Dupont à l’Opéra national de Paris : promesses d’aura et d’ubiquité d’un pas de trois médiatique

Bértold Salas Murillo (Université Laval), Des fictions du réel : les chemins incertains et riches du para-documentaire. Le cas de Close-Up (1990) d’Abbas Kiarostami et Taxi (2015) de Jafar Panahi

Marc-Antoine Lévesque (UdeM), Les apports de la diversité médiatique à l’expérience télévisuelle d’American Horror Story

Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme du colloque:

 Programme du colloque doctoral du GRAFICS

24–25 septembre 2016

Le GRAFICS organise, les 24 et 25 septembre à l’Université de Montréal, la deuxième édition de son colloque doctoral intitulé Cinéma et médias. Identités transitives .

Colloque

Colloque

Women, film culture, and globalization

Cette troisième édition du colloque des “Global Women’s Network” mettra l’accent sur les diverses approches des femmes dans la culture cinématographique mondiale.

Le colloque, qui aura pour thème Women, film culture, and globalization, sera dirigé par Rosanna Maule, membre régulière du GRAFICS et professeure agrégée à l’École d’études cinématographique Mel Hoppenheimde de l’Université Concordia. Cette rencontre rassemblera des spécialistes de la « women’s film cutlure », y compris les membres du réseau international « Global Women’s Cinema » (GWC).

Les deux conférencières, Kay Armatage et Skadi Loist, expertes dans la théorie féministe, la théorie queer, et les études du festival, aborderont les questions de cartographie géo-culturelle, des nouvelles approches de la théorie du genre et de la représentation, de la commercialisation transnationale et de la promotion des festivals.


Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme du colloque:

Programme du Women, film culture, and globalization: an international conference

2– 4 septembre 2016

Troisième édition du colloque des “Global Women’s Network” qui aura pour thème Women, film culture, and globalization.

Colloque

Colloque

Machines, Magie, Médias

Machines, Magie, Médias

Depuis les fantasmagories du 18e siècle jusqu’aux arts numériques les plus actuels, en passant par le théâtre, la lanterne magique, la photographie, le théâtrophone, le phonographe, la radio et le cinéma, l’histoire des machineries spectaculaires croise celle de la magie et les expérimentations de ses praticiens, à l’affût de toute nouveauté permettant de réactualiser les effets magiques.

Le colloque Machines, Magie, Médias, co-dirigé par Jean-Marc Larrue , Giusy Pisano et Frank Kessler propose d’en analyser leur cycle technologique : le moment magique (croyance et émerveillement), le mode magique (rhétorique), la sécularisation (banalisation de la dimension magique). Ce cycle est analysé dans sa transversalité afin d’en souligner les dimensions intermédiales. Les communications sont ainsi regroupées en sept sections: L’art magique; Magie et esthétiques de l’étonnement; Magie, télévision et vidéo; Les merveilles de la science; Magie de l’image, l’image et la magie; Magie du son, son et magie; Du tableau vivant au mimétisme numérique. La première met en dialogue historiens et praticiens de la magie et présente un état des archives sur le sujet. Les six sections suivantes font état des corrélations: magie/médias et médias/magie.

Ce colloque constitue l’une des étapes du projet les Arts trompeurs. Machines. Magie. Médias (Labex Arts-H2H/ ENS Louis-Lumière/CRILCQ).

De nombreux membres du GRAFICS y organisent des panels :

L’art magique : sources et ressources

– Jacques Ayroles & Giusy Pisano: De la prestidigitation au « Magic Big Show » d’Howard Thurston

Magie et esthétiques de l’étonnement : théâtre, féeries, panorama, mermaid performance

– Frank KESSLER & Sabine LENK: Magie spectaculaire: pour une esthétique de l’émerveillement

Magie de l’image, l’image et la magie 

– Sophie RABOUH: L’astronome, magicien des temps modernes: machination du ciel étoilé dans le cinéma des premiers temps

– Jean-Pierre SIROIS-TRAHAN: « Une illusion frappante de réalité ». Surgissement et merveilleux scientifique dans L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat

Magie du son, son et magie: magie et performativité de la voix médiatisée

– Jean-Marc LARRUE: La « théorie des déformateurs » du théâtre à la radio

 

Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme du séminaire:

 

 Programme Machines, Magie, Médias 

 

Pour plus de détails :

http://www.ccic-cerisy.asso.fr/magie16.html

 

 

 

20–28 août 2016

Le colloque Machines, Magie, Médias aura lieu du samedi 20 août (19h) au dimanche 28 août (14h) 2016 au centre culturel international de Cerisy (Le Château)- France

Colloque

Colloque

Photos colloque « Plan » et « Champ » dans le cinéma des premiers temps

Cerisy 2016

Les directeurs du colloque
De gauche à droite : Jean-Baptiste Massuet, André Gaudreault et Laurent Le Forestier

 

CERISY 2016

 

Photo de groupe des participants au colloque « Plan » et « Champ »dans le cinéma des premiers temps

4 juillet 2016

André Gaudreault ainsi que de nombreux membres du GRAFICS ont pris part au Colloque de Cerisy qui avait pour thème « Plan » et « champ » dans le cinéma des premiers temps.

Colloque

Colloque

« Plan » et « champ » dans le cinéma des premiers temps

« Plan » et « champ » dans le cinéma des premiers temps

Le colloque « Plan » et « champ » dans le cinéma des premiers temps, co-dirigé par André Gaudreault, Laurent Le Forestier et Jean-Baptiste Massuet, initiera la réflexion sur les références croisées qui existent entre la cinématographie des premiers temps et les autres pratiques culturelles au début du XXe siècle. Non seulement dans la façon d’aborder les notions de « plan » et de « champ », longtemps envisagées comme proprement cinématographiques, mais aussi dans la manière même de les nommer.

 

De nombreux membres du GRAFICS y organisent des panels :

Théories du plan et du champ

André Gaudreault : Les tribulations de l’expression « premier plan » d’une série culturelle à l’autre au tournant du XXe siècle

De la théorie à la pratique

Jean-Pierre Sirois-Trahan : Champ et premiers plans, ou la constitution du découpage

Espaces scéniques

Pierre Chemartin : L’image anthropocentrique: la scène et le jeu dans les récits en images et les vues animées

Éducation au plan et au champ

Santiago Hidalgo : « L’Histoire » du plan de cinéma

Genres et catégories filmiques

Stéphane Tralongo : Le crime en « premier plan ». Détection, déception et scénarios de la vision troublée

Valentine Robert : Entre tableau et plan, l’espace pictural du cinéma des premiers temps

 

Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme du séminaire:

 

 Programme « Plan » et « champ » dans le cinéma des premiers temps

 

Pour plus de détails :

http://www.ccic-cerisy.asso.fr/cinema16.html

8–12 juin 2016

Le colloque se tiendra
du 8 juin (19h) au 12 juin (18h) 2016
au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle (Le Château)- France

Conférences

Conférences

Conférence annuelle de l’ACÉC 2016

La conférence annuelle de l’Association canadienne d’études cinématographiques revient pour une nouvelle édition qui aura lieu cette année, du 31 mai au 2 juin 2016, à l’Université de Calgary en Alberta.

 

Cet évènement constitue une opportunité pour les chercheurs et les enseignants de se réunir, échanger les expériences et les informations ainsi que de débattre des questions portant sur les sujets liés au thème du colloque «L’énergie des communautés», ou sur tout autre sujet lié aux études cinématographiques et médiatiques.

 

De nombreux membres du GRAFICS et de TECHNÈS, ainsi que des étudiants de l’université de Montréal animeront des conférences dans divers panels:

 

Conférence d’ouverture

Julie Ravary : Terre-mère: une figure mythique enracinée dans l’imaginaire national du cinéma québécois

 

What Comes After Affect?—Post-Affective Cinema and the New Master Narrative(s)

Elène Tremblay : Working the Affects: Dominic Gagnon and Natalie Bookchin’s Postcinematic Practices

 

Appareil des archives/archives des appareils. Expérimentation, technique et méthodes

Jean-Pierre Sirois-Trahan :  La collection François Lemai de l’Université Laval. Patrimoine, appareils cinématographiques et questions méthodologiques 

Nicolas Dulac : Le dispositif-Bolex : discours promotionnel, iconographie et invention du cinéaste « professionnel-amateur »

André Habib : Looking at Ken Jacobs’ Tom, Tom the Piper’s Son through the lens of a 16mm projector : notes on technology and experimental pedagogy

 

Mapping Televisual Fiction / Cartographier la fiction télévisuelle Chair

Marta Boni : Television series as complex systems: interferences and emergences

Larissa Christoforo : From a heterogeneous audience to a heterogeneous production: the remodeling of Brazilian telenovelas in the Era of Convergence

Camille Martinez : La notion d’espace dans le cas d’un phénomène complexe, le monde de Fargo 

 

Rethinking Popular Documentary

Marina Grozdanova : Deconstructing the Music Documentary: A Hybrid Audiovisual Artwork

 

The Ethics and Politics of Film Form and Aesthetics

Olivier Tremblay : Film as a ‘Space of Appearance’

 

The History of Film Editing in Light of Technological Changes, from 1906 to 1915

André Gaudreault: From Griffith to Pathé : Towards a New History of Crosscutting

Santiago Hidalgo & Timothée Huerne : The Beginnings of Editing Consciousness in the First Film Trade Publications

 

Place, Territory, Representation

Ouayda Nour : Cinema as a country : Or the cinematic act as a reappropriation of a contested territory in Kamal Aljafari’s Recollection

 

L’Évolution des pratiques en fonction du support audiovisuel : télévision, vidéo et jeu vidéo

Viva Paci & Martin Bonnard : Quand le cinéma monte comme à la télé…

Andréane Morin-Simard & Hugo Montembeault : The Discourse Community’s Cut: Video Games and the Notion of Montage

Rémy Besson : Réinterpréter l’esthétique de l’archive d’Harun Farocki à l’aune de sa pratique du montage pour En Sursis (2007) 

 

Time, rhetoric and Deception

Philippe Bédard : The Protean Camera: Crystallizing Time and Movement in the Motion Picture

 

The Peter Morris Memorial Panel : Canadian Film History

Louis Pelletier : Willie Eckstein : Canadian Pianist and Star of the Silent Screen

 

Les états chaotiques de l’Amérique : attraction, fuite, et spécularité

Marc-Antoine Lévesque : Attraction de la comédie musicale à l’expressionnisme allemand dans l’expérience télévisuelle d’American Horror Story 

Simon Laperrière : Renaldo and Clara de Bob Dylan – Une expérience de la fuite

 

Northern Landscapes

Charlotte Dronier : Nature as homeland of thoughts in Icelandic film

 

Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme de la conférence:

 

Programme de la conférence annuelle de l’ACÉC 2016

31 mai au 2 juin 2016

La conférence annuelle de l’Association canadienne d’études cinématographiques
 aura lieu du 31 mai au 2 juin 2016 à l’Université de Calgary Calgary, Alberta.

Publication

Publication

La fin du cinéma? Un média en crise à l’ère du numérique

La fin du cinéma? Un média en crise à l’ère du numérique

Le GRAFICS est heureux d’annoncer la parution de l’ouvrage O fim do cinema? Uma mídia em crise na era digital, au Brésil, publié par Papirus Editoria. Cet ouvrage, rédigé par André Gaudreault (Université de Montréal, directeur du GRAFICS) et Philippe Marion (Université catholique de Louvain), a été traduit par Christian Pierre Kasper.

Armand Colin avait publié en 2013 la version originale française du livre, qui a pour titre La fin du cinéma? Un média en crise à l’ère du numérique. De son côté, Columbia University Press avait publié en 2015 la version anglaise du livre, ayant pour titre The End of Cinema? A Medium in Crisis in the Digital Age.

 

RÉSUMÉ DE L’OUVRAGE

 

Le numérique tuera-t-il le cinéma?

 

Submergé par la déferlante du numérique, qui brouille radicalement les frontières entre les médias (cinéma, télévision, BD, Internet, téléphonie, etc.), le cinéma serait en train de mourir : la chaleur du photochimique a cédé le terrain à la froideur du pixel et le hors-film a commencé à envahir, avec ses transmissions par satellite, les salles dévolues au septième art. Pourtant le cinéma est partout : il s’inscrit sur de nouveaux supports et s’affiche sur de nouveaux écrans. On peut néanmoins se demander si un film en DVD vu sur écran vidéo, c’est encore du cinéma, et si les images encodées du compositing numérique et de la motion capture relèvent toujours du cinématographique.

 

En s’appuyant sur leur hypothèse de la « double naissance des médias », les auteurs de La fin du cinéma? Un média en crise à l’ère du numérique interrogent les soubresauts identitaires que le cinéma traverse aujourd’hui et proposent des clefs pour comprendre l’impact du numérique sur l’univers médiatique actuel. Serions-nous en train d’assister à une troisième naissance du cinéma?

24 mai 2016

Traduction en portugais de l’ouvrage rédigé par André Gaudreault et Philippe Marion.

Site de l’éditeur

Supplément en ligne à l’ouvrage :

finducinema.com

Pour plus de détails, consultez la fiche de l’ouvrage dans la section « Publication » de notre site.

Nouvelles

Nouvelles

Lancement de la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques

Lancement de la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques

Lancement, le lundi 18 avril 2016, de la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques.

André Gaudreault, directeur du GRAFICS, est titulaire de cette chaire qui vise à interroger le rôle joué par l’innovation technologique dans le développement des formes et des pratiques du cinéma.

La chaire étudiera non seulement l’hybridation et l’éclatement des pratiques cinématographiques récentes, mais interrogera aussi l’histoire afin de déterminer si les divers bouleversements technologiques qui ont façonné le médium participent d’un même horizon épistémologique que la prétendue «révolution» numérique.

 

La Chaire souhaite ainsi proposer une nouvelle façon de penser l’histoire des médias en y réintégrant la problématique technique, cruciale à notre époque.

image001

Pour plus de détails, visitez le site de la Chaire 

 

Vous pouvez également suivre son actualité sur ses réseaux sociaux:

 

Facebook

Twitter

Publication

Publication

L’Œil cinématographique de Proust

L’Œil cinématographique de Proust

Le GRAFICS est heureux d’annoncer la parution de l’ouvrage L’Œil cinématographique de Proustpublié par Classiques Garnier. Cet ouvrage a été rédigé par Thomas Carrier-Lafleur, chercheur postdoctoral au GRAFICS.

 

RÉSUMÉ DE L’OUVRAGE

 

Dans une enquête qui le mènera à travers une série d’expérimentations ayant lieu du côté des adaptations, des images et du temps, le lecteur aura l’occasion de se questionner sur la place de l’œuvre et de la pensée de Marcel Proust dans le cinéma, mais aussi sur le rôle du cinéma dans celles-ci.

7 avril 2016

Thomas Carrier-Lafleur

Gorizia International Film Studies Spring School

Gorizia International Film Studies Spring School

Plusieurs membres et étudiants du GRAFICS participeront aux différentes activités organisées dans le cadre du FilmForum 2016. Cette Spring School est consacrée à la recherche scientifique sur le cinéma et les arts visuels contemporains ainsi qu’à la diffusion de la culture. On y présente des conférences, des ateliers, des projections et des expositions.

Depuis plusieurs années maintenant le GRAFICS agit à titre de partenaire de la Spring School. Cette année, trois membres réguliers du GRAFICS y organisent des panels :

 

Section Cinema & Contemporary Visual Arts – Viva Paci
Titre du panel : Corps, matières, techniques : expositions spectaculaires

 

Section Porn Studies: Cartography of Pornographic Audiovisual – Rosanna Maule
Titre du panel : Redefining Pornographic Performance: Some Contexts and Debates

 

Section Film Heritage – André Habib
Titre du panel : The Exquisite Corpus: Film Heritage and Found Footage Films. Passing Through/Across Medias and Film Bodies

 

Bernard Perron, membre régulier du GRAFICS, participe également à l’évènement à titre de conférencier keynote.

 

Pour plus de détails sur les panels ou pour consulter le programme complet de la Spring School :

 

http://www.filmforumfestival.it/wp-content/uploads/2016/02/programmadefinitivo.pdf.

9–15 mars 2016

XXIII International Film Studies Conference

XIII MAGIS Film Studies Spring School

9 – 15 mars, Gorizia

 

 

Séminaire

Séminaire

Montréal à Venise 2

Montréal à Venise 2

Viva Paci, membre régulière du GRAFICS, codirigera un séminaire intitulé «Montréal à Venise 2», à l’université IUAV de Venise (Italie), le 8 mars prochain.

 

Ce séminaire sera l’occasion pour elle, ainsi que pour des doctorants affiliés au GRAFICS, de présenter leurs recherches sur le cinéma, la culture visuelle et les médias expérimentaux.

 

Pour plus d’informations : http://www.iuav.it/Ateneo1/strutture-/culture-de/attivit--c/2016/Montreal-a/

 

Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme du séminaire:

 

Télécharger – Download : 

 

Programme «Montréal à Venise 2»

8 mars 2016

Le séminaire «Montréal à Venise 2», aura lieu à l’université IUAV de Venise (Italie), le 8 mars prochain.

Colloque

Colloque

Le panorama, un art trompeur

Le panorama, un art trompeur

Giusy Pisano, membre associé du GRAFICS, fait partie du comité d’organisation du colloque Le panorama, un art trompeur qui aura lieu du 12 au 13 février, au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), à Marseille.

 

En lien avec l’exposition J’aime les panoramas, réalisée par le MuCEM et les Musées d’art et d’histoire de la ville de Genève, ce colloque cherche à montrer comment la notion de panorama dépasse les catégories habituelles de la représentation – beaux-arts, art contemporain, photographie, cinéma, industrie, pratiques amateur.

 

L’objectif du colloque est de faire un état des lieux sur le sujet. Il rassemblera des acteurs de l’exposition J’aime les panoramas ainsi que de nombreux chercheurs (en études visuelles, historiens, littéraires, historiens de l’art, historiens du cinéma, de la culture médiatique…)

 

Le GRAFICS collabore à cet événement.

 

Vous pouvez télécharger ci-dessous le programme du colloque:

 

Télécharger – Download : 

 

Programme du colloque – Conference program

12–13 février 2016

Le colloque se tiendra
du 12 au 13 février 2016
au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) – Marseille -France

Page Facebook du colloque

Suivie d'une projection

Suivie d'une projection

Conférence de Mark Schubin

Conférence de Mark Schubin

Mark Schubin est ingénieur en chef au Metropolitan Opera. Il a reçu au cours de sa carrière de nombreux prix, dont un Primetime Emmy Award en 1980, récompensant un « Outstanding Individual Achievement – Creative Technical Crafts » pour son implication dans le projet Live from Licoln Center. Il est par ailleurs fellow de la Society of Motion Picture and Television Engineers. Mark Schubin s’intéresse aux liens que l’opéra entretient avec d’autres arts ou médias, ainsi qu’à l’impact des nouvelles technologies sur l’opéra, technologies qui permettent notamment depuis 2006 au Metropolitan Opera de retransmettre en direct ses opéras dans des salles de cinéma partout sur la planète.

Dans le cadre de sa conférence, Mark Schubin nous entretiendra de sa relation singulière à l’image et au son dans les opéras filmés, notamment dans le contexte des retransmissions du Metropolitan Opera.

La conférence sera suivie de la projection La Rondine (Brian Large, Metropolitan Opera, 2006).

Le tout sera animé par André Gaudreault, professeur au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal, directeur du Grafics et titulaire de la chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques.

Salle Claude Jutra de la Cinémathèque québécoise – 19h
Pour plus d’informations sur les heures d’ouverture & tarifs de la Cinémathèque, cliquez ici.

21 janvier 2016