Nouvelle

Nouvelle

Concours de photographie

Concours de photographie

Le GRAFICS organise un concours de photographie sur le thème « La télévision, les arts et le noir et blanc »

 

Du 17 décembre 2014 au 26 janvier 2015, le GRAFICS invite les photographes amateurs et professionnels à participer à son concours en soumettant des photographies de leur cru sur le thème de « La télévision, les arts et le noir et blanc » (voir les règlements ci-dessous). Le photographe dont l’œuvre sera sélectionnée par le jury recevra un prix de 250$ et verra sa photographie publiée en page couverture du programme du colloque international « Une télévision allumée : les arts dans le noir et blanc du tube cathodique » ainsi que dans le matériel promotionnel du colloque. Pour vous inspirer, vous trouverez ici le texte de l’appel à communications du colloque et ici, le programme préliminaire.

 

Le colloque, organisé par André Gaudreault (Université de Montréal) et Viva Paci (Université du Québec à Montréal), se tiendra du 25 au 28 mars 2015 à la Cinémathèque québécoise, dans le cadre du Marché International du Film sur l’Art du Festival International du Film sur l’Art.

 

Soyez créatifs! Soyez inventifs!

 

Bonne chance à tous!

 

 

Télécharger :

Les règlements du concours

17 décembre au 26 janvier 2015

La date limite pour participer au concours est le 26 janvier 2015

Appel à communications

Appel à communications

Nouvelles perspectives
en études féministes : littérature, cinéma et théâtre

Julie Beaulieu (membre régulière du GRAFICS), Adrien Rannaud et Lori Saint-Martin organisent un colloque intitulé Nouvelles perspectives en études féministes : littérature, cinéma et théâtre dans le cadre du 7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie.

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour avoir accès à l’appel à communications du colloque. Vous pouvez soumettre une proposition de communication au plus tard le vendredi 5 décembre 2014 à l’adresse suivante : adrien.rannaud.1@ulaval.ca.

 

Appel à communications

 

 

5 décembre 2014

Le colloque se tiendra
du 24 au 28 août 2015
à l’Université du Québec à Montréal

 

Pour soumettre une proposition de communication:
adrien.rannaud.1@ulaval.ca

Projections

Projections

Spontaneity Training et
The Feeling of Rejection

Spontaneity Training et <br />The Feeling of Rejection

Le GRAFICS présente

 

Spontaneity Training 

Jacob Moreno

[É.-U., 1933, DVD, VOA]

 

The Feeling of Rejection

Robert Anderson

[Can., 1948, 21 min, ?, VOA]

 

 

Présenté par Martin Beaulieu,

étudiant affilié au GRAFICS.

27 novembre 2014

21h00 · Salle Claude-Jutra
Cinémathèque québécoise

Pour plus d’informations
consulter la programmation en ligne de la Cinémathèque québécoise

Colloque

Colloque

LE MOUVEMENT DU CINÉMA. THÉORIES ET PRATIQUES : HISTOIRE ET HISTORIOGRAPHIE

LE MOUVEMENT DU CINÉMA. THÉORIES ET PRATIQUES : HISTOIRE ET HISTORIOGRAPHIE

Dans le cadre du Programme doctoral «Dispositifs de vision : cinéma, photographie et autres médias» et du partenariat TECHNÈS, la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne présente le colloque international Le Mouvement du cinéma. Théories et pratiques : histoire et historiographie.

 

Sous la direction de Maria Tortajada (Université de Lausanne) en partenariat avec André Gaudreault (Université de Montréal) et Laurent Le Forestier (Université de Rennes 2).

 

Ce colloque se propose d’explorer de nouveaux objets et de nouvelles sources pour tenter une réécriture de l’histoire du cinéma à partir de la notion de mouvement. Cette réécriture, nourrie des analyses de cas concrets, pourra être amenée à interroger les limites mêmes de la notion de « cinéma », à confronter celui-ci à d’autres dispositifs ou d’autres médias (tels la photographie, la télévision, les nouveaux médias) à travers la question du mouvement saisie dans une perspective historique. Il devrait permettre de conduire une investigation sur la question du mouvement, de son inversion, de sa transformation, voire de son effacement ou de sa négation, à travers différentes « manières », formes, techniques, discours, dispositifs, pour construire une histoire du « cinéma » en constante réélaboration.

 

Le GRAFICS y sera représenté par quatre de ses membres : André Gaudreault (directeur), Jérémy Houillère (étudiant associé), Laurent Le Forestier (membre associé) et Sophie Rabouh (étudiante associée)

18–19 novembre 2014

Université de Lausanne
Salle Unithèque 4215

Leçons de cinéma et projections

Leçons de cinéma et projections

James Schneider à Montréal

James Schneider à Montréal

Le GRAFICS présente 

 

Young Oceans of Cinema (James Schneider, 2011)

 

Réverbération / Panico, the Band that Met the Sound Beneath (James Schneider, 2012)

 

Ces projections se dérouleront en présence du réalisateur et seront présentées par Viva Paci, membre régulière du GRAFICS.

 

Le vendredi 7 novembre, Viva Paci organisera par ailleurs avec le cinéaste deux leçons de cinéma à l’École des médias de l’UQAM (local J-3855) :

 

- 10h-12h : James Schneider, « Retours sur Jean Epstein (Young Oceans of Cinema) », animée par Viva Paci
- 14h-16h : James Schneider, « Punk the Capital : création cinématographique et crowdfunding », animée par Svet Doychinov

 

À propos du réalisateur :

 

James June Schneider est cinéaste, video-sampler, écrivain et programmateur. Il a écrit et réalisé The Staticose Chamber (1996), Blue is Beautiful (1997) et le poème/long-métrage 1, 2, 3, Whiteout (2007), qui met en scène l’acteur culte Lou Castel. En 2011, il réalise, avec le soutien de la Cinémathèque française, le film essai Young Oceans of Cinema, sur l’aventure de Jean Epstein en Bretagne. Il suit par la suite le groupe punk chilien Panico afin de réaliser Réverbération / Panico, the Band that Met the Sound Beneath (2012), un road movie musical. Associé au Monadic Institute, Schneider a promulgué le medium Vampling ou «video/audio-sampling», qu’il joue « live » sous le nom de Materlink. En tant que cinéaste, il a collaboré avec des musiciens, des activistes et des groupes dans des projections live, des clips et des expériences sensorielles et audiovisuelles.

 

6– 7 novembre 2014

Projections :
6 novembre, 18h30 et 20h30
Cinémathèque québécoise

 

Master Class :
7 novembre, 10h00 à 12h00 et 14h00 à 16h00
Pavillon Judith-Jasmin de l’UQAM, local J-3855

Pour plus de détails sur les leçons de cinéma, consultez la page Facebook de l’événement et le site web de James Schneider .

Pour de l’information sur les projections, consultez la programmation en ligne de la Cinémathèque québécoise.

Nouvelle

Nouvelle

André Gaudreault reçoit le prix André-Laurendeau

André Gaudreault reçoit le prix André-Laurendeau

Le GRAFICS est heureux d’annoncer que son directeur, André Gaudreault, a reçu le 22 octobre dernier le prix André-Laurendeau, une distinction remise par l’Association francophone pour le savoir (Acfas), destinée à une personne s’étant illustrée dans le domaine des sciences humaines.

 

Toutes nos félicitations!

22 octobre 2014

Consultez le site de l’Acfas pour plus de détails

Projection

Projection

India Song

India Song

Le GRAFICS présente

India Song

Marguerite Duras

[Fr., 1974, 119 min, 35 mm, VOF]

 

 

Présenté par Rosanna Maule,

membre régulière du GRAFICS.

19 octobre 2014

19h00 · Salle Claude-Jutra
Cinémathèque québécoise

Projection

Projection

Maudite soit la guerre

Maudite soit la guerre

Le GRAFICS présente

Maudite soit la guerre

Alfred Machin

[Belg., 1914, 38 min, 48 min à 16 i/s, 35 mm, muet, INTSTF]

 

Précédé des courts métrages :

Le Chaudron infernal de Georges Méliès

[Fr., 1903, 2 min, 35 mm, muet]

Les Roses magiques de Segundo de Chomón

[Fr., 1906, 3 min à 16 i/s, 35 mm, muet]

Métempsycose de Segundo de Chomón et Ferdinand Zecca

[Fr., 1907, 6 min à 24 i/s, 35 mm, muet]

Les Équilibristes japonais de Segundo de Chomón

[Fr., 1908, 3 min, 35 mm, INTE]

 

Accompagnement au piano

par Gabriel Thibaudeau;

présenté par André Habib, membre régulier du GRAFICS et Louis Pelletier, membre affilié du GRAFICS.

17 octobre 2014

18h30 · Salle Claude-Jutra
Cinémathèque québécoise

Nouvelle

Nouvelle

Communication de Stéphane Tralongo disponible en ligne

Communication de Stéphane Tralongo disponible en ligne

La communication de Stéphane Tralongo Le music-hall au centre de la ville mécanisée. Ambiguïtés des machines entre érotisation et technophobie, présentée au colloque « Les spectacles populaires : formes, dispositifs, diffusion (1870-1945)» au Centre Culturel International de Cerisy le 2 octobre dernier, est maintenant disponible en ligne.

 

Sous la direction de Pascale Alexandre, Marc Cerisuelo et Martin Laliberté, ce colloque interdisciplinaire se situe dans le prolongement des travaux engagés sur le fonds de l’ART (Association des Régisseurs de Théâtre) à partir du colloque inaugural tenu à Cerisy en 2013 sur « La mise en scène théâtrale et les formes audio-visuelles ».

 

Résumé de la communication

 

L’essor de la revue de music-hall à la fin du XIXe siècle est allé de pair avec le déploiement enthousiaste de nouvelles technologies électriques au sein des salles de spectacle comme en leur dehors. Si l’électricité nous semble aujourd’hui consubstantielle aux grandes revues parisiennes de cette époque, elle n’a pourtant pas échappé au regard critique que les chansonniers adoptèrent – ne fût-ce que sur un mode burlesque – face aux processus de modernisation de la capitale. En faisant régulièrement la chronique des évolutions de l’environnement urbain, les auteurs de revues développèrent effectivement une approche dramaturgique à la fois didactique et satirique de la ville mécanisée, en phase avec les réactions et les attentes des spectateurs. Nous nous efforcerons donc de nuancer l’idée d’un engouement aveugle pour la lumière électrique et, plus généralement, pour d’autres technologies développées au même moment comme le cinématographe et ses avatars.

8 octobre 2014

Visitez le site de France Culture Plus pour écouter la communication.

Colloque

Colloque

Les spectacles populaires :
formes, dispositifs, diffusion
(1870-1945)

Le GRAFICS sera représenté par cinq de ses membres au colloque Les spectacles populaires : formes, dispositifs, diffusion (1870-1945) qui se tiendra au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle en Normandie en octobre prochain. Caroline Chik (membre affiliée), Jean-Marc Larrue (membre régulier), Giusy Pisano (membre associée), Jean-Pierre Sirois-Trahan (membre régulier) et Stéphane Tralongo (membre affilié) présenteront chacun une communication lors de ce rendez-vous.

 

Sous la direction de Pascale Alexandre, Marc Cerisuelo et Martin Laliberté, ce colloque interdisciplinaire se situe dans le prolongement des travaux engagés sur le fonds de l’ART (Association des Régisseurs de Théâtre) à partir du colloque inaugural tenu à Cerisy en 2013 sur « La mise en scène théâtrale et les formes audio-visuelles« .

 

Ce colloque envisagera: 1) les différentes formes de spectacles populaires (pièces de théâtre, opéras bouffes, opérettes, musiques de scène, mais aussi spectacles mixtes, revues, lanterne magique, cinéma forain…); 2) les dispositifs spécifiques au théâtre, leur évolution technologique, les phénomènes d’intermédialité; 3) la géographie des salles de spectacle parisiennes et leur répertoire, en corrélation avec la question du public, les tournées à l’étranger (Etats-Unis, Canada, Russie…), l’exploitation publicitaire de ces spectacles (cartes postales d’acteurs et de spectacles, programmes, presse).

1– 5 octobre 2014

Centre culturel international de
Cerisy-la-Salle (CCIC),

Normandie

Lancement

Lancement

Les PUM numériques à la SAT

Les PUM numériques à la SAT

Les Presses de l’Université de Montréal vous invitent à une grande soirée de lancement en présence de nombreux auteurs. Cet événement, placé sous le signe du numérique et animé par Marie-Louise Arsenault, sera rythmé par des entrevues d’auteurs, des séances de signature et de nombreux prix de présence.

 

On y présentera aussi la nouvelle collection Parcours numériques co-dirigée par Michael Sinatra, professeur agrégé au département d’études anglaises, et Marcello Vitali-Rosati, professeur adjoint au département des littératures de langue française et membre régulier du GRAFICS, tous deux de l’Université de Montréal.

 

La collection Parcours numériques se propose d’aborder le monde numérique sous plusieurs angles théoriques et pratiques. Elle développe une réflexion théorique approfondie et savante sur le monde numérique en produisant des textes de référence en français qui enrichissent le débat et servent de guide dans les pratiques numériques.

22 septembre 2014

De 17h30 à 20h, à la Société des arts technologiques • 1201, boulevard Saint-Laurent

 

Pour plus de détails sur la collection Parcours numériques, visitez le site de l’éditeur

Publication

Publication

Méliès,
carrefour des attractions

Méliès,  <br />carrefour des attractions

Publication de l’ouvrage dirigé par André Gaudreault et Laurent Le Forestier, en collaboration avec Stéphane Tralongo, aux éditions des Presses Universitaires de Rennes dans la collection Le Spectaculaire Cinéma

 

Le GRAFICS est heureux d’annoncer la parution de l’ouvrage intitulé Méliès, carrefour des attractions, issu du colloque éponyme tenu en 2011 au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle. Dirigé par André Gaudreault (Université de Montréal) et Laurent Le Forestier (Université Rennes 2), avec la collaboration de Stéphane Tralongo (Université de Lausanne), cet ouvrage collectif inclut en outre une édition critique, établie par Jacques Malthête, de la correspondance de Georges Méliès (1904-1937). Ce livre rassemble des textes de 24 auteurs, parmi lesquels plusieurs membres du GRAFICS :

 

Caroline Chik (Université de Picardie/École internationale privée de droit comparé et d’économie), André Gaudreault (Université de Montréal), Philippe Gauthier (Université Harvard), Santiago Hidalgo (Université de Montréal), Frank Kessler (Université d’Utrecht), Laurent Le Forestier (Université Rennes 2), Viva Paci (Université du Québec à Montréal), Giusy Pisano (École nationale supérieure Louis-Lumière/Université de Corée), Jean-Pierre Sirois-Trahan (Université Laval) et Stéphane Tralongo (Université de Lausanne).

 

RÉSUMÉ DE L’OUVRAGE

 

On a pris l’habitude de dire que l’œuvre de Georges Méliès préfigurait tout à la fois le cinéma narratif, les productions hollywoodiennes à grand spectacle et les films de science-fiction à effets spéciaux. Les recherches historiques présentées dans cet ouvrage montrent au contraire que Méliès s’attachait moins à inaugurer un nouvel art, une nouvelle industrie, qu’à perpétuer par le truchement du cinématographe ces pratiques culturelles que sont la lanterne magique, la caricature, le numéro de scène, le sketch magique, la pantomime, la féerie, etc. Ce livre a ainsi pour ambition de renouveler notre connaissance de l’œuvre cinématographique de Méliès, en interrogeant son travail à partir de chacune de ces pratiques et du contexte socioéconomique dans lequel elles s’inscrivaient. […]

16 septembre 2014

Sous la direction de :

André Gaudreault  et Laurent Le Forestier

 

En collaboration avec :

Stéphane Tralongo 

 

Incluant :

Une édition critique, établie par Jacques Malthête, de la correspondance de Georges Méliès (1904-1937).

Visitez le site de l’éditeur pour plus de détails sur l’ouvrage.

Visitez le site du CCIC pour plus de détails sur le colloque à l’origine de la publication.

 

 

Nouvelle

Nouvelle

André Gaudreault est élu fellow de la Société royale du Canada

André Gaudreault est élu fellow de la Société royale du Canada

Félicitations à André Gaudreault, fondateur et directeur du GRAFICS, qui a été élu fellow de la Société royale du Canada.

 

Les 90 nouveaux membres, qui proviennent de disciplines et de milieux différents, ont été élus par leurs pairs en reconnaissance de l’excellence de leurs réalisations universitaires, scientifiques ou artistiques. L’élection à la Société royale du Canada constitue le plus grand honneur qui puisse être accordé à un universitaire qui travaille dans les domaines des arts, des lettres et des sciences. Graham Bell, Président de la Société royale du Canada, a déclaré : « La SRC est heureuse d’accueillir les 90 nouveaux membres de cette année. Ces érudits, artistes et scientifiques remarquables rejoindront la Société à la lumière des travaux exceptionnels qu’ils ont accomplis dans les arts, les lettres et sciences humaines, et les sciences »

 

Les nouveaux membres de cette année seront officiellement accueillis par les Académies de la SRC lors de la cérémonie de réception des nouveaux membres et remise des distinctions qui se déroulera le samedi 22 novembre 2014, au Fairmont Le Château Frontenac à Québec.

 

 

9 septembre 2014

Pour plus de détails, consultez la page de UdeMNouvelles

Nouvelle

Nouvelle

Milo Adami, nouvel étudiant visiteur de recherche

Milo Adami, nouvel étudiant visiteur de recherche

Le GRAFICS est heureux d’accueillir cet automne un nouvel étudiant visiteur de recherche.

 

Milo Adami est doctorant de la Sapienza Università di Roma. Son projet de recherche porte sur les défis de la transformation du média cinéma engendrés par sa récente digitalisation. Lors de son séjour de recherche à l’Université de Montréal, Milo Adami étudiera notamment la mouvance des frontières entre le cinéma et les autres médias.

 

Nous souhaitons la bienvenue au GRAFICS à Milo Adami!

1 septembre 2014

Capsules vidéo disponibles en ligne

Capsules vidéo disponibles en ligne

André Habib à TFO

André Habib à TFO

André Habib, professeur agrégé au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal et membre régulier du GRAFICS, présente le réalisateur Alexandre Sokourov à l’émission « Le cinéma selon… », diffusée à la chaîne de télévision TFO. 

 

Afin d’encadrer les séries de films consacrés aux grands cinéastes à TFO, la série « Le cinéma selon… » propose des entrevues avec des experts sur les thèmes qu’ils abordent et leur contribution à l’histoire du cinéma. Dans ces capsules, enregistrées en août 2012 et diffusées en novembre la même année, André Habib parle de la vie et de l’oeuvre du grand réalisateur russe Alexandre Sokourov. Il écrit également une présentation du réalisateur sur le blogue de CinéTFO.

Numéro spécial

Numéro spécial

What Will Film Studies Be? Film Caught Between the Television Revolution and the Digital Revolution

What Will Film Studies Be? Film Caught Between the Television Revolution and the Digital Revolution

La revue New Review of Film and Television Studies présente un numéro spécial intitulé « What Will Film Studies Be? Film Caught Between the Television Revolution and the Digital Revolution ». Cette publication est dirigée par Philippe Gauthier, membre affilié du GRAFICS. Ont notamment contribué à ce numéro John Belton, Thomas Elsaesser, André Gaudreault et William Uricchio.

 

 

Extrait de l’éditorial de Philippe Gauthier :

 

 

With all the changes brought about by digital technology,
affecting film production and reception alike, several scholars have mused about the future of film theory and film studies in general. What will become of film studies when every stage in the production and dissemination of a film has been gradually ‘dematerialized’ (i.e.‘digitalized’)? What will become of film studies when ‘film’ disappears?
The papers collected in this special issue share the common goal to offer a partial reply to this important question with reference to one or the other (sometimes both) of two quite precise periods in the history of film studies: the now well-known digital revolution and what I have recently called the ‘television revolution’ (Gauthier 2012, 133).

1 août 2014

 

Sous la direction de :

Philippe Gauthier

 

Visitez le site de la revue pour la suite de l’éditorial

Réimpression et traduction

Réimpression et traduction

La fin du cinéma? Un média en crise à l’ère du numérique

La fin du cinéma? Un média en crise à l’ère du numérique

Armand Colin annonce la réimpression et la traduction du dernier ouvrage d’André Gaudreault et Philippe Marion

Compte tenu du succès qu’a connu le dernier ouvrage d’André Gaudreault et Philippe Marion depuis sa parution en octobre 2013, l’éditeur Armand Colin vient tout juste d’en annoncer la réimpression. L’éditeur a annoncé du même coup que La fin du cinéma? Un média en crise à l’ère du numérique sera traduit en anglais pour être publié par Columbia University Press et en portugais en vue d’une publication par Papirus Editora.
RÉSUMÉ DE L’OUVRAGE
Submergé par la déferlante du numérique, qui brouille radicalement les frontières entre les médias (cinéma, télévision, BD, Internet, téléphonie, etc.), le cinéma serait en train de mourir. En s’appuyant sur leur hypothèse de la « double naissance des médias », les auteurs interrogent les soubresauts identitaires que le cinéma traverse aujourd’hui et proposent des clefs pour comprendre l’impact du numérique sur l’univers médiatique actuel. Serions-nous en train d’assister à une troisième naissance du cinéma?

26 juillet 2014

La fin du cinéma ? Un média en crise à l’ère du numérique
des auteurs André Gaudreault et Philippe Marion

Site de l’éditeur

Supplément en ligne à l’ouvrage :

finducinema.com

Pour plus de détails, consultez la fiche de l’ouvrage dans la section « Publication » de notre site.

Nouvelle vidéo en ligne

Nouvelle vidéo en ligne

«Dispositif, cinéma, musée»,
avec Raymond Bellour et Johanne Lamoureux

«Dispositif, cinéma, musée», <br />avec Raymond Bellour et Johanne Lamoureux

Visionnez en ligne la rencontre doctorale autour de l’ouvrage La querelle des dispositifs. Cinéma – installations, expositions (Raymond Bellour, 2012). La rencontre, organisée par le Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, le GRAFICS et l’Observatoire du cinéma au Québec (Université de Montréal) s’est déroulée le 3 avril dernier au Carrefour des arts et des sciences de l’Université de Montréal. Animée par Richard Bégin (Université de Montréal), elle réunissait comme participants Raymond Bellour (Centre national de la recherche scientifique) et Johanne Lamoureux (Université de Montréal).

 

Les rencontres doctorales se déroulent chaque année dans le cadre du programme de doctorat en études cinématographiques et suivent l’actualité éditoriale des publications spécialisées en études cinématographiques.

 

Les chercheurs sont invités à présenter leurs derniers travaux publiés et à répondre aux questions du public.

15 juillet 2014

« […] il ne faut pas confondre, comme on tend trop souvent à le faire, l’image en mouvement du cinéma et les images en mouvement des installations de l’art contemporain ». Raymond Bellour (La querelle des dispositifs. Cinéma – installations, expositions)

Visionnez en ligne la rencontre doctorale «Dispositif, cinéma, musée» avec Raymond Bellour et Johanne Lamoureux

Conférence

Conférence

Treizième congrès international Domitor

Le Grafics sera représenté par trois de ses membres au Treizième congrès international Domitor qui se tiendra à Chicago et Evanston (Illinois, États-Unis) en juin prochain. André Gaudreault, Jérémy Houillère et Jean-Pierre Sirois-Trahan présenteront chacun une communication lors de ce rendez-vous annuel.

 

L’événement aura pour thème cet année « L’image dans le cinéma des premiers temps : forme et matérialité » et sera l’occasion de chercher « à retracer les différentes interactions qu’implique la formation d’une nouvelle culture de l’image animée, en utilisant la catégorie large de “l’image” afin d’étudier les intersections, les liens entre une culture visuelle générale et préexistante et les premières formes cinématographiques, du point de vue technique, théorique et pratique. »

 

Plus de détails à propos du programme du congrès seront bientôt disponibles.

21–25 juin 2014

« L’image dans le cinéma des premiers temps : forme et matérialité »

Atelier scientifique international

Atelier scientifique international

L’autre coprésence :
les révélations des relevés de mise en scène
(en Europe et en Amérique du Nord)

Sous la direction de :
Jean-Marc Larrue
(Université de Montréal / Membre régulier du Grafics)
et Giusy Pisano
(École nationale supérieure Louis Lumière / Membre associée du Grafics)

 

L’idée de coprésence physique du spectateur et de l’acteur lors de l’événement théâtral est aujourd’hui si liée à l’épitémê du théâtre qu’on a peine à distinguer l’une de l’autre.  Il aura fallu attendre l’arrivée massive des technologies  numériques de reproduction du son et de l’image sur scène pour que le principe de coprésence soit remis en cause (Auslander, 2000) et par là-même le statut de la scène comme espace de « relations sans médiation ».

 

L’atelier scientifique international  participe de cette remise en question fondamentale mais en ouvrant une autre perspective. Si la coprésence physique de l’acteur et du spectateur est une caractéristique dominante de la pratique théâtrale actuelle et passée, une autre coprésence s’impose sur les scènes depuis la fin du XIXsiècle : celle de l’acteur et des technologies qui médiatisent son corps, sa voix et l’environnement dans lequel le personnage qu’il incarne évolue.

 

Cet atelier s’inscrit dans un vaste chantier de recherche sur la mise en scène et les technologies de reproduction sonore et visuelle lancé par le LISAA (Laboratoire sur les Littératures, les Savoirs et les Arts de l’Université Paris-Est) et le CRIalt (Centre de recherches intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques de l’Université de Montréal) en 2011. L’organisation de cet atelier est le résultat d’un partenariat qui, en plus du CLISAA et du CRIalt, regroupe le CRILCQ (Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises – Université de Montréal, Université Laval, UQAM) et l’IRCAV (Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel – Paris 3 Sorbonne Nouvelle) et l’École nationale supérieure Louis-Lumière.

 

Télécharger le programme complet

14–15 juin 2014

Montréal, Canada
Université de Montréal

CRIalt, CRILCQ,
IRCAV, LISAA

Nouvelle

Nouvelle

Subvention pour
Marcello Vitali-Rosati

Le projet de recherche « Le statut de l’auteur littéraire à l’ère du numérique » de Marcello Vitali-Rosati, nouveau membre régulier du GRAFICS, a permis au chercheur d’obtenir la subvention de recherche demandée auprès du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

 

L’objectif principal de ce projet est d’analyser le changement du concept d’auteur à l’ère du web, en particulier dans le domaine de la littérature numérique.

13 mai 2014

Pour plus de détails, consultez la fiche du projet dans la section                    « Recherches » de notre site.

Projection

Projection

Malombra

Malombra

Le GRAFICS présente

Malombra

Carmine Gallone

[It., 1916, 68 min à 19 i/s, 35 mm, muet, INT-STF]

 

Accompagnement au piano

par Roman Zavada;

présenté par Rosanna Maule.

8 mai 2014

18 h 30 · Salle Claude-Jutra
Cinémathèque québécoise

Appel à communications

Appel à communications

Une télévision allumée :
les arts dans le noir et blanc du tube cathodique

André Gaudreault et Viva Paci organisent un colloque intitulé Une télévision allumée : les arts dans le noir et blanc du tube cathodique, à la Cinémathèque québécoise (Montréal) dans le cadre du Festival International du Film sur l’Art (FIFA).

 

Six conférenciers invités ont déjà confirmé leur participation au colloque :

 

Deirdre Boyle
(New School for Public Engagement, NY)

Gilles Delavaud
(Université Paris 8)

François Jost
(Université Paris 3)

Gilles Mouëllic
(Université Rennes 2)

William Uricchio
(Massachusetts Institute of Technology)

Thomas Elsaesser 
(Universiteit van Amsterdam)

 

 

Vous pouvez télécharger ci-dessous l’appel à communications du colloque ainsi que le formulaire à compléter pour soumettre une proposition de communication au plus tard le 1er mai 2014 à l’adresse suivante : television@histart.umontreal.ca.

 

Télécharger:

Programme preliminaire – Preliminary Program

l’appel à communications (version française);

le formulaire de soumission (version française).

 

Download:

the call for papers (English version).

the submission form (English version)

 

1 mai 2014

Le colloque se tiendra
du 25 au 27 mars 2015
à la Cinémathèque québécoise (Montréal)

Pour soumettre une proposition de communication:
television@histart.umontreal.ca

Rencontre doctorale

Rencontre doctorale

«Dispositif, cinéma, musée»,
avec Raymond Bellour et Johanne Lamoureux

«Dispositif, cinéma, musée», <br />avec Raymond Bellour et Johanne Lamoureux

Rencontre doctorale autour de l’ouvrage La querelle des dispositifs. Cinéma – installations, expositions (Raymond Bellour, 2012), organisée par le Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, le GRAFICS et l’Observatoire du cinéma au Québec (Université de Montréal).

 

Participants:
Raymond Bellour
(École des hautes études en sciences sociales)

Johanne Lamoureux
(Université de Montréal)

 

Animateur:
Richard Bégin
(Université de Montréal)

 

Les rencontres doctorales se déroulent chaque année dans le cadre du programme de doctorat en Études cinématographiques et suivent l’actualité éditoriale des publications spécialisées en études cinématographiques.

 

Les chercheurs sont invités à présenter leurs derniers travaux publiés et à répondre aux questions du public.

3 avril 2014

« […] il ne faut pas confondre, comme on tend trop souvent à le faire, l’image en mouvement du cinéma et les images en mouvement des installations de l’art contemporain ».
Raymond Bellour
(La querelle des dispositifs. Cinéma – installations, expositions)

10h – 12h
Local C-2059 du Carrefour des arts et des sciences

Entrée libre et ouverte à tous!

Inscrivez-vous à l’événement Facebook

Conférence

Conférence

FilmForum
Udine/Gorizia – 2014

FilmForum <br />Udine/Gorizia – 2014

Plusieurs membres du GRAFICS participeront aux différentes activités organisées dans le cadre du FilmForum (Udine/Gorizia, du 2 au 11 avril 2014). Le festival présente des conférences, des ateliers, des projections et des expositions et est consacré à la recherche scientifique sur le cinéma et les arts visuels contemporains ainsi qu’à la diffusion de la culture.

 

 

XXI Udine International Film Studies Conference
– 2 au 4 avril 2014

« At the Borders of (Film) History. Temporality, Archaeology, Theories »

 

André Gaudreault participera à la séance présidée par Trond Lundemo (Stockholm University)

du vendredi 4 avril (9h30 à 13h) du festival international en compagnie de Thomas Elsaesser (University of Amsterdam), Vinzenz Hediger (Goethe–Universität Frankfurt), Frank Kessler et Sabine Lenk (Utrecht University). Sa communication est intitulée « Quelle histoire?! Le cinéma est définitivement descendu de son piédestal ».

 

 

XII MAGIS Gorizia International Film Studies Spring School
– 5 au 11 avril 2014

 

Depuis maintenant six ans le GRAFICS est responsable d’une section de la MAGIS – International Film Studies Spring School de Gorizia qui est organisée dans le cadre de FilmForum (Udine). Plusieurs membres du groupe de recherche ainsi que certains de leurs doctorants participent à la 12e édition de l’événement qui se déroulera du 5 au 11 avril 2014. Cette année André Gaudreault et Richard Bégin participent à l’organisation de la section intitulée « Post-Cinema: The Border Within-Human Body in Contemporary Media. Post-Cinema: The Border Within-Human Body in Contemporary Media » dont voici la description :

 

The section aims at investigating the body’s contemporary status in the realm of new media, such as videogames or the internet. It also aims at analysing the body in the realm of those old visual media (like cinema), which are influenced by the postmedial condition, with specific attention to the innovations generated by technological shifts. Our main interest lies in the increasing attention on the human body as a theoretical focus and in constant reference to past and contemporary authors or theoretical frameworks (Deleuze, Foucault, Merleau-Ponty, embodiement, post-humanism, IA, Gender Theories). Our main focus is on the constant transformation process the concept of human body is going through within the realm of contemporary media products. We would like to explore the borders of the human body as it lies on the verge of opposite conceptual poles – life and death, real and false, technology and flesh, organic and not organic, human and cyborg, human and animal.

 

Participeront à cette section Rosanna Maule (Université Concordia, GRAFICS), Philippe Marion (Université catholique de Louvain [établissement prioritaire], GRAFICS), Richard Bégin (GRAFICS, Université de Montréal) et Aude Weber-Houde (étudiante au doctorat en études cinématographiques à l’Université de Montréal sous la direction de Richard Bégin). Les séances auront lieu le samedi 5 avril, de 9h15 à 13h et de 15h à 18h, ainsi que le dimanche 6 avril 15h à 18h.

 

Viva Paci participera aussi à la Gorizia Spring School en participant à l’atelier « Archaeology between Play and Art », le jeudi 3 avril de 15h à 18h30. Sa communication est intitulée « Constructions documentaires: de la conférence illustrée au webdocumentaire ».

 

Viva Paci présidera également une séance de la section intitulée « Cinema & Contemporary Visual Arts. Ralentissements et rassemblements, ou les nouvelles/vieilles formes de circulation » (8 avril, 11h). Martin Bonnard et Radhantha Gagnon (Université du Québec à Montréal), deux de ses étudiants pourront notamment y être entendus.

 

Rosanna Maule présidera pour sa part une séance de la section intitulée « Porn Studies: Cartography of  Pornographic Audio–visual » (lundi 7 avril, 9h30-13h).

 

Consulter le
programme complet

2–11 avril 2014

XXI Udine International Film Studies Conference
2 au 4 avril 2014

XII MAGIS Gorizia International Film Studies Spring School
5 au 11 avril 2014

Site officiel:
www.filmforumfestival.it/

Consulter le
programme complet

Lancement

Lancement

Écranosphère,
nouvelle revue en ligne

Écranosphère,<br /> nouvelle revue en ligne

Écranosphère est une revue scientifique avec comité de lecture se spécialisant dans l’analyse historique, culturelle et esthétique de l’écran. La revue a pour objectif d’offrir à ses lecteurs et lectrices des études poussées consacrées à la place importante qu’occupe l’écran au sein de la culture médiatique; de la sphère culturelle des arts à la sphère scientifique et médicale, en passant par le monde de l’ingénierie et celui du spectacle.

 

Extrait de la présentation du premier numéro
par Richard Bégin, directeur de la revue :

 

Intitulé commodément « Écrans : théories et innovations », ce numéro inaugural d’Écranosphère se veut en un certain sens plus généraliste que les numéros qui suivront. Composé d’articles d’auteurs d’horizons divers, le présent numéro a pour humble objectif de proposer différents regards sur une question en apparence toute simple, mais qui sera au cœur de la revue, à savoir : l’écran. La question de l’écran commande de fait des approches interdisciplinaires et intermédialespermettant de la sorte de souligner sa complexité. L’écran, on le sait, ne se réduit pas à la seule surface plane offerte au regard d’un spectateur occasionnel. L’écran, ou plutôt les écrans, sont partout; ils font partie intégrante du monde dans lequel nous naissons, nous évoluons, nous comprenons, nous communiquons et nous mourons. L’écran est tout autant une interface ludique que pédagogique, spectaculaire que médicale. Bref, l’écran est global.

21 mars 2014

Parution du tout premier numéro intitulé:
« Écrans : théories et innovations »

Conférence

Conférence

Congrès annuel de la SCMS – Seattle 2014

Congrès annuel de la SCMS – Seattle 2014

À l’initiative de Rosanna Maule, le Grafics présentera une table ronde au prochain congrès annuel de la Society for Cinema and Media Studies (SCMS) qui se tiendra à Seattle du 19 au 23 mars 2014. La séance intitulée « Redifining Cinema in Digital Culture » regroupera les communications de trois membres : Richard Bégin, André Gaudreault et Rosanna Maule.

 

Voici les détails de la séance :

 

Séance H26:
“Redefining Cinema in Digital Culture”

Jeudi 20 mars 2014 | 15h00 – 16h45
Présidente de séance:
Rosanna Maule (Université Concordia)

 

Rosanna Maule (Université Concordia) :
“Reconceptualizing Women’s Cinema in the Digital Age”

 

Andre Gaudreault (Université de Montréal) :
“Goodbye Cinema, Hello Moving Images!; or, Is Planet ‘Cinema’ Spinning out of Control?”

 

Richard Begin (Université de Montréal) :
“Cinema in the Age of Digital Mobility”

 

Répondant : Martin Lefebvre (Université Concordia)

19–23 mars 2014

“Redefining Cinema in Digital Culture” avec Rosanna Maule, Richard Bégin et André Gaudreault

Programme complet

Sheraton Seattle Hotel
1400 Sixth Avenue
Seattle, WA 98101

Lancement

Lancement

Collection « Parcours numériques »

Lancement d’une nouvelle collection aux Presses de l’Université de Montréal co-dirigée par Michael E. Sinatra et Marcello Vitali-Rosati

 

La collection Parcours numériques se propose d’aborder le monde numérique sous plusieurs angles théoriques et pratiques. Elle développe une réflexion théorique approfondie et savante sur le monde numérique en produisant des textes de référence en français qui enrichissent le débat et servent de guide dans les pratiques numériques. Par ailleurs, elle rassemble les chercheurs compétents dans des domaines tels que les Digital Humanities ou l’édition électronique afin de produire des ouvrages à l’usage des étudiants et de tous ceux qui veulent nourrir leurs compétences numériques. Une édition augmentée de chaque livre de la collection est disponible gratuitement en ligne.

 

Les deux premiers livres à paraître, en versions papier, numérique et numérique enrichie seront :

 

 

Âme et iPad de Maurizio Ferraris

Cet ouvrage est une traduction de son livre en italien Anima e iPad (Guanda, 2011).

 

 

Pratiques de l’édition numérique, sous la direction de Michael E. Sinatra et Marcello Vitali-Rosati

 

Ce manuel collectif est constitué de treize articles historiques (le rôle de l’éditeur, Internet, les Humanités numériques), théoriques (enjeux du web sémantique, modèles économiques, libre accès, etc.) ou techniques (formats, métadonnées, protocoles, fouille de texte, etc.) permettant de mieux appréhender l’édition numérique aujourd’hui.

12 mars 2014

18 H – Carrefour des arts et des sciences de la FAS, C-2083
3150, rue Jean-Brillant – Université de Montréal

en présence de Richard Dumont, directeur général de la Direction générale des bibliothèques, et de Robert Schwartzwald et Benoît Melançon, directeurs des départements d’études anglaises et de littératures de langue française.

Nouvelle

Nouvelle

Couverture médiatique autour de La fin du cinéma ?

La parution de La fin du cinéma ? Un média en crise à l’ère du numérique d’André Gaudreault et Philippe Marion aux éditions Armand Colin est accompagné de la couverture médiatique de l’Agence Science-Presse et du journal Quartier Libre.

 

L’Agence Science-Presse, en entrevue avec André Gaudreault, s’interroge sur les effets la révolution numérique sur le cinéma.

 

Le journal Quartier Libre profite des commentaires recueillis auprès d’André Gaudreault pour ouvrir une discussion dans ses pages autour de l’avenir du cinéma en salle et des études cinématographiques.

11 mars 2014

La fin du cinéma ? Un média en crise à l’ère du numérique
des auteurs André Gaudreault et Philippe Marion

Site de l’éditeur

Supplément en ligne à l’ouvrage:
finducinema.com 

Nouvelle

Nouvelle

Thomas Carrier-Lafleur, nouveau post-doctorant

Thomas Carrier-Lafleur, nouveau post-doctorant

Le GRAFICS est heureux d’accueillir pour deux ans à compter de l’automne prochain un nouveau post-doctorant : Thomas Carrier-Lafleur.

 

Son projet de recherche intitulé «Du numérique aux textes. Penser le cinéma en temps de « crises »», qui s’inscrit parfaitement dans les recherches du GRAFICS, vient d’être financé pour une durée de deux ans par le CRSH (note exceptionnelle de 5,85/6 au classement du CRSH).

 

Bienvenue à notre nouveau post-doctorant!

4 mars 2014

 

 

 

Lancement

Lancement

Égarements.
Amour, Mort et identités numériques

Égarements. <br />Amour, Mort et identités numériques

Lancement de l’ouvrage de Marcello Vitali-Rosati publié chez Hermann, dans la collection Cultures numériques.

 

RÉSUMÉ DE L’OUVRAGE

 

Êtes-vous prêt à partir en voyage ? Une quête qui a pour but de répondre à une question qui d’universelle finit par sembler banale. Un voyage à la recherche de nos identités. Qui suis-je ? Ou plutôt : c’est quoi, moi ?

 

Ici ni carte, ni plan. À l’écart des sentiers battus, il nous faudra naviguer jusqu’à l’égarement, à l’affût des traces que chacun laisse. L’égarement est la condition de possibilité de ce parcours. Sur ce chemin qui n’en est pas un, quelques étapes indispensables : l’amour, la mort. Comment contribuent-ils à produire notre identité ?

 

De cet égarement en naîtra un second, en apparence bien plus dépaysant, celui qui nous mènera à parcourir l’espace virtuel engendré par nos existences numériques. C’est ici semble-t-il, entre profils, pseudonymes, avatars et traces numériques, que se joue aujourd’hui le jeu de l’identité.

14 février 2014

Marcello Vitali-Rosati